Transformer un grenier en pièce habitable, quels avantages ?

L’aménagement d’un grenier en pièce habitable est un projet avantageux dans la mesure où vous disposez d’un autre espace pour vos besoins au quotidien. Vous pouvez notamment l’utiliser comme chambre à coucher, deuxième salle de bain, bureau ou salle de jeux pour toute la famille. Mais d’autres atouts sont également à considérer.

Rentabilisation de l’espace

Premièrement, c’est donc cette rentabilisation de l’espace qui est l’enjeu principal d’un aménagement de grenier en pièce habitable. Dans les grandes métropoles comme à Paris, les biens immobiliers ne courent pas les rues, et s’il en existait, les coûts de la location grimpent en flèche. Aussi, pour bénéficier d’un lieu de vie confortable et agréable, pourquoi ne pas transformer l’espace que l’on dispose déjà.

Isolation thermique satisfaisante

Mais l’aménagement du grenier n’est pas simplement avantageux au niveau de l’espace obtenu. Il renforce également le confort des occupants d’une maison en améliorant l’isolation thermique. En effet, selon les spécialistes, 30 à 35 % de la chaleur s’échappent du toit. Ce qui est un coefficient élevé de déperdition de la chaleur, lequel nuit au confort intérieur. En décidant d’aménager le grenier, on peut éviter cette perte de chaleur. Pour ce faire, il faut faire appel à des spécialistes, lesquels peuvent installer un pare-vapeur et isoler également le plancher en posant d’autres types de revêtements de sol.

Transformer un grenier en pièce habitable, quels avantages ?

Comment savoir si votre grenier est aménageable ?

La seule solution est de faire appel à un expert. Lui seul sera à même d’étudier la hauteur de votre grenier, l’état de votre toiture, de vos planchers ainsi que de la résistance de vos sols. Il peut vous présenter un diagnostic précis sur la possibilité d’installer un escalier, la transformation de vos plomberies et de vos systèmes électriques. Il sera seul à décider si votre grenier est perdu ou encore aménageable.

Découvrez en nettement plus sur ce propos en cliquant ici.